Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 18:35

DSC08667.JPG

 

 

 

 

En terme d'apprentissage et d'expérience  deux écoles s'affrontent : ceux qui pensent qu'ils vaut mieux être les premiers des plus mauvais et ceux qui pensent qu'ils vaut mieux être le dernier des meilleurs ... c'est un peu caricatural mais assez parlant...

La question est :

Doit-on faire danser les couples uniquement dans les compétitions où l'on est sûr qu'ils brilleront ( et où, par conséquent, le professeur brillera) ou est ce que l'on peut regarder au delà de ça pour les amener à progresser ?

 

 

Eloge de la confrontation

 

 

Après l'apprentissage technique, artistique, chorégraphique vient la confrontation avec la piste, la compétition. c'est une confrontation avec soi puis avec les autres... La confrontation permet à l'humain de se dépasser, se transcender, de battre des records. Le record du monde du 100m ne serait jamais passé en dessous des 10 secondes si les coureurs concouraient contre des tortues... Pas besoin de forcer quand on est sur d'être devant....

 

Pour la danse sportive le challenge est le même, pour devenir meilleur, plus performant, plus fort, il faut à un moment savoir se confronter à plus fort que soi et notamment au cours de compétitions internationales ... Et bien souvent on se surprend soi-même... Par le résultat mais aussi par la puissance et l'énergie que l'on est capable de mobiliser en pareilles circonstances. Le dépassements de soi et de sa danse permet de mieux se connaître, de mieux connaître sa danse et ainsi d'adapter encore et toujours le travail à faire pour progresser. Bien Sûr affronter les grandes compétitions sollicite la confiance dans le couple, la communication et l'échange des 2 partenaires : la base de la danse à 2.

 

La confrontation fait que l'on dépasse sa zone de confort mais cela implique beaucoup :

 

- ne pas avoir peur des médisances et des jugements hâtifs de ceux qui n'adoptent pas le même mode de   fonctionnement

- ne pas avoir de problème d'ego : c'est parfois difficile de se voir "mal" classé et c'est toujours plus flatteur de faire des podiums... C'est alors qu'il faut comprendre que la confrontation est un outil de travail pour progresser ...

- accepter que les repères de danses ( si rassurants ) bougent ,évoluent et nous déstabilisent parfois. Sortir de sa zone de confort est souvent perturbant et implique des questionnements, des doutes. Mais c'est dans ces moment là que la danse grandit.

- avoir du courage et de la détermination

- connaître ses objectifs, ses sous-objectifs et ne pas s'en écarter.

 

 

Ce mode de fonctionnement ne doit pas être fait sans recul et ni analyse... Les objectifs doivent être réalistes et réalisables. La confrontation doit être graduée en fonction du niveau du couple. Chaque performance doit être analysée, recodée et doit servir de base de travail entre chaque compétition.

 

La confrontation pour la confrontation n'apporte rien. Au contraire, elle créée de la frustration, de la colère, de l'incompréhension et du rejet qui sont les ennemis de l'apprentissage et de la danse. D'où l'importance d'avoir des professeurs ou/et entraîneurs formés et expérimentés.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : two for danse : la danse Autrement.....
  • two for danse : la danse Autrement.....
  • : La Danse dans tous ces états! la vie au sein du club "two-for-danse", des groupes loisirs aux compétiteurs, des tous petits aux plus grands...les projets, les envies, les rêves de danseurs...Quand la danse devient l'école de la vie...
  • Contact

Recherche

Catégories