Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 16:02

Fotolia_1411989_XS.jpg

 

L'utilisation du miroir dans l'apprentissage de la danse : sujet de réflexion passionnant car le miroir (et donc le reflet de soi) est un des outils les plus utilisé dans les cours de danse.Voici quelques pistes :

 

La relation entre le danseur et le miroir est très souvent tumultueuse et passionnée : entre juste reflet d'un mouvement et jugement hâtif et démoralisant.

Et même s'il est indéniable que les grands danseurs se sont à un moment octroyé une forme de liberté, par rapport à leur image et au reflet dans le miroir, ce dernier est pourtant un outil nécessaire qui donne des retours intéressant. Il aide notamment pour travailler les alignements, les positions, les repères dans l'espace et à prendre conscience de sa morphologie, de son intégrité et de ses expressions...

 

Quelle est alors la place du miroir dans la vie du danseur?

 

Regarder n'est pas juger 

 

Beaucoup d'élèves ont des difficultés à se regarder danser, car l'image renvoyé par le miroir est loin des aspirations du danseur... tel Narcisse complètement absorbé par son image, le danseur finit noyait dans le reflet de son miroir, pleins de complexes et d'inhibition.

 

Or, regarder n'est pas juger ! Le miroir dans une salle de danse n'est pas juge de ce qui est "beau" ou "laid", il est uniquement un OUTIL de plus dans la vie d'un danseur, pour accéder  à une danse toujours plus juste... il ne peut être en aucun cas, seule méthode de travail... 

 

"le voir" éloigne "le percevoir"


En effet, la justesse de la danse est avant tout affaire de sensations, c'est pour cela que l'on danse : les sensations !!! et ce sont ces mêmes sensations qui font la justesse de la danse.

La danse ne passe pas que par l'image que l'on a de soi dans un miroir, mais par le ressenti que l'on a de son corps en mouvement : le schéma corporel ( perception que l'on a de son corps dans l'espace). c'est à ce niveau là que l'on touche les limites de l'outil "miroir". Quand on est dans l'image de soi on est pas dans le ressenti. On ne peut pas être à l'intérieur et à l'extérieur à la fois...

Le miroir est incompatible avec le désir de spontanéité et de liberté qui doit émerger du danseur arriver à une danse plus juste, plus libérée...


Beaucoup de notion en danse sont d'ailleurs à travailler sans miroir : la verticalité, l'axe, l'équilibre, l'utilisation du sol dans la propulsion, les appuis.....

 

Le miroir doit alors être vécu comme l'outil d'un instant, un passage dans l'apprentissage et pas comme un couperet, un jugement qui ne fait que renforcer les inhibitions.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : two for danse : la danse Autrement.....
  • two for danse : la danse Autrement.....
  • : La Danse dans tous ces états! la vie au sein du club "two-for-danse", des groupes loisirs aux compétiteurs, des tous petits aux plus grands...les projets, les envies, les rêves de danseurs...Quand la danse devient l'école de la vie...
  • Contact

Recherche

Catégories