Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 14:30

 

Groupe2TFD

 

On a souvent abordé sur ce blog, l'intérêt de choisir sa fédération de danse, son école, le projet pédagogique qui correspond à ses objectifs de danseurs...

 

 

Le fait de choisir en pleine conscience un enseignant, (avec ses références, son vécu, son projet, sa pédagogie) et le fait que l'enseignant accepte de devenir l'entraîneur d'un couple de danseurs permet de créer une relation de confiance réciproque essentielle à la progression et à l'apprentissage de la danse de compétition.

 

Cette notion de choix est d'autant plus importante qu'il existe autant de façon d'enseigner et de transmettre la danse que d'enseignants...

 

LA CONFIANCE

 

La confiance est à la base de toute relation. c'est un sentiment naturel qui s'expérimente dans tous les domaines de la vie. Lorsqu'elle est remise en cause elle laissera place à la méfiance ou à la défiance.

 

Dans le cadre de l'apprentissage (quel qu'il soit), la confiance est indispensable : l'apprenant est "ignorant"au sens littéral du terme, il ne connaît pas la finalité ni le chemin pour aller vers la réussite. Si chaque pas,  chaque exercice, chaque explication, chaque expérience demandés par l'enseignant est remise en cause, discuté, décortiqué, l'apprentissage ne sera que partiel voir improductif. L'enseignant connaît le chemin, connaît son élève et doit amener différents outils (parfois éloigné du sujet) pour toujours revenir à la finalité : faire progresser l'élève et l'accompagner sur d'autres chemins.

Dans le cadre d'une relation entraîneur / Athlète, même si cela est caricatural, la confiance doit être "aveugle".

Quand le doute s'immisce quand la défiance naît ... c'est la fin d'un apprentissage efficace. Alors bien sûr, il y a des phases de doutes, de difficultés dans l'apprentissage, c'est d'ailleurs souvent là que l'on progresse... mais c'est justement là que la foi en son coach doit être totale. Le coach, l'entraîneur, le professeur, l'enseignant est porté par la progression de ses élèves, il est une source de connaissance, un guide, une béquille que l'on doit pouvoir utiliser pour grandir dans son chemin d'apprenti ....

Pour l'anecdote, nous avons connu ( peu de temps) un couple de danseurs débutants qui, après chaque cours vérifié systématiquement dans un livre de technique ( en anglais), toutes les informations qui étaient donné en cours, avec tous les problèmes de compréhension que cela comporte .... La confiance s'évanouit et la défiance règne... Nous leur avons rapidement signifié que nous ne pouvions pas travailler dans ce climat...

 

La réciprocité : les danseurs oublient souvent que la confiance dans une relation a une réciprocité... Un entraîneur qui n'a pas pleinement confiance en son élève ou en son entourage ( notamment pour enfants et les jeunes), ne sera pas entier dans la transmission de son savoir et son discernement pourra être perturbé.

Un entraîneur doit pleinement croire en ses danseurs : en terme de comportement, d'apprentissage, de progression et ensuite il y a le domaine de l'inexplicable... Le ressenti, la relation humaine qui fait que la relation entraîneur/Athlète se met en place est devient efficace, dans le seul but de faire progresser l'apprenti.

 

Dans la danse de compétition se rajoute une difficulté supplémentaire, la relation triangulaire ... 2 partenaires, un professeur. Il y a la confiance du couple envers l'entraîneur, celle de l'entraîneur envers le couple, mais aussi les confiances individuelles des 2 danseurs envers l'entraîneur qui n'est pas toujours égale...

 

Pour teminer, nous dirons que la confiance dans l'apprentissage de la danse de compétition et la progression qui en résulte est de la responsabilité de tous les protagonistes. Ce qui fait la beauté de l'enseignement, de la transmission du savoir, c'est l'aventure humaine que cela représente quand c'est partagé et ceux qui ne le comprennent resteront sur le bord du chemin.

 

 

2 citations à méditer :

 

"la confiance est un élément majeur : sans elle aucun projet n'aboutit " Eric TABARLY

 

"L'on est plus souvent dupe par la défiance que par la confiance" : Cardinal de RETZ

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : two for danse : la danse Autrement.....
  • two for danse : la danse Autrement.....
  • : La Danse dans tous ces états! la vie au sein du club "two-for-danse", des groupes loisirs aux compétiteurs, des tous petits aux plus grands...les projets, les envies, les rêves de danseurs...Quand la danse devient l'école de la vie...
  • Contact

Recherche

Catégories